AlbatrossOne

AlbatrossOne

Prenant toujours la nature comme un repère d’inspiration dans l’image référentielle des oiseaux, les ingénieurs d’airbus ont réussi à innové l’engin A321 en AlbatrossOne.

Ce changement porte sur la mobilité de la tierce partie des ailes nommés semi-aéroélastiques qui apporte le nouveau défi : une résistance forte à la turbulence et au rafales du vent ce qui garantit une stabilité meilleure face aux intempéries, un allégement de la charge des ailes ce qui contribue réellement à l’économie du carburant.

En réalité, selon l’affirmation de Tom Wilson un ingénieur dans cette compagnie cette nouvelle génération trouve appuie dans les avions militaires ayant les ailes mobiles qui servent à augmenter la capacité de stockage sur les portes avions.

C’est en février que la réalisation du premier essai connaît le jour après une période de 20 mois de développement, sachant que les futures tests visent un commandement double : ailes fixes et mobiles.