Ensemble vers la certification ISO 9001-2015

Ensemble vers la certification ISO 9001-2015

Dans le cadre d’un partenariat entre ESPRO Junior Entreprise et OPTIMA Junior Entreprise, nous sommes amenés à élaborer une grille d’évaluation digitalisée suivant la norme ISO 9001.

Cette grille prendra la forme d’une application desktop ou d’un site web qui a pour objectif de permettre à un organisme de s’autoévaluer en mesurant son niveau de maturité et les écarts par rapport aux bonnes pratiques de la norme ISO 9001 : 2015.

Pour mieux comprendre la finalité et l’enjeu du projet, voyons voir sa raison d’être. 

Une démarche qualité est un projet d’entreprise mis en œuvre pour maîtriser la qualité, assurer la qualité, planifier la qualité et / ou améliorer les processus et les procédés de production, par conséquent améliorer les produits et les services et ainsi la satisfaction client et plus largement améliorer la performance d’un organisme et la satisfaction de toutes les parties intéressées (fournisseurs, personnels, actionnaires, …).

La démarche de qualité s’appuie sur l’ensemble des fonctions de l’organismes, pour être mise en place et entretenue. 

Généralement, les fonctions sont regroupées en activités et en processus. Elle est portée par une politique qualité qui donne les orientations à l’organisme et au système de management.

La démarche de qualité est appuyée sur un système de management de la qualité (SMQ). Il s’agit d’un ensemble d’éléments corrélés qui poursuit des objectifs définis par l’organisme.

Le SMQ englobe des acteurs, des activités, des matériels divers dans l’entreprise et en même temps interdépendants pour atteindre l’objectif visé en lien avec la satisfaction du client final.

Ce système est coordonné et piloté par la ligne managériale de l’entreprise, qui se donne ainsi les moyens d’atteindre les priorités qu’elle a elle-même défini.

Le SMQ doit correspondre à la réalité de l’organisation de l’entreprise et non constituer un système factice, établi en théorie, dans le seul souci de répondre à l’exigence externe du client. 

Un bon SMQ est adapté précisément à la culture de l’entreprise, à son contexte, ses services, ses managers, ses produits… Il se montre alors performant.

Quand le système de management de la qualité adopté se montre performant, il embarque dans sa réussite celle de l’ensemble de l’entreprise, dans ses aspects sociaux, économiques, environnementaux…

Cette réussite suppose qu’avant de mettre en place un Système de Management de la Qualité, la direction de l’entreprise soit claire sur la politique et les objectifs qu’elle veut atteindre avec ce SMQ. Elle doit emmener avec elle la ligne managériale complète et s’appuyer ensuite sur les référentiels qui sont des outils pour ne rien oublier.

Dans l’entreprise, la conformité désigne le respect de toutes les dispositions législatives, les normes industrielles applicables, et les politiques internes qu’elle décide de mettre en œuvre (comme les codes de conduite), compte tenu de leur impact sur la gestion de ses activités, de son personnel et de ses relations avec les consommateurs.

Au fond, l’objectif primordial de la conformité est de s’assurer que les entreprises remplissent leurs responsabilités et gèrent effectivement le risque d’une atteinte à leur réputation.

La conformité est un enjeu de taille pour les entreprises d’aujourd’hui. Sans moyen de contrôle pour l’attester et sans culture de la conformité, elles s’exposent à des amendes qui peuvent se chiffrer en millions.

L’ISO 9001: 2015 spécifie les exigences relatives au système de management de la qualité lorsqu’un organisme :

– Doit démontrer son aptitude à fournir constamment des produits et des services conformes aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires applicables.

– Vise à accroître la satisfaction de ses clients par l’application efficace du système de management de la qualité, y compris les processus pour l’amélioration du système et l’assurance de la conformité aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires applicables.

L’autoévaluation permet de connaître le positionnement d’un organisme (ou d’un secteur de cet organisme) face aux exigences d’un référentiel donné.

C’est un outil moteur en permettant la vérification de l’efficacité et de la cohérence du SMQ mis en place. En effet, le succès d’un organisme peut résulter de la mise en œuvre et de l’entretien d’un système de management qui permet une amélioration continue des performances tout en répondant aux besoins des clients.

L’évaluation est un examen méthodique et indépendant en vue de déterminer si les activités et résultats satisfont aux dispositions préétablies et si ces dispositions sont mises en œuvre de façon effective et sont aptes à atteindre les objectifs.

L’efficacité d’un système qualité réside dans l’adéquation entre ce qu’il faut faire, ce que l’on a prévu de faire et ce que l’on fait.

L’évaluation d’un service consiste donc dans la comparaison de ce qui est prévu (système qualité documenté) et fait par rapport à ce qui est attendu dans le référentiel, d’en mesurer l’écart afin de proposer des actions d’amélioration.

L’équipe d’ESPRO Junior Entreprise est amenée à élaborer le contenu de cette grille, bien évidement conformément à la norme, à réitérer les questions de manière adaptée aux potentiels clients, pour bien identifier les besoins et mener l’utilisateur au droit chemin vers la certification et la conformité.

A la fin de cette étape, nous arriverons à mi-chemin, là où l’équipe d’OPTIMA Junior Entreprise doit faire de cette grille d’évaluation, un outil digitalisé,  engagé dans l’évolution et la modernité technologiques. 

voir l’article d’Optima Junior Entreprise ici .