La Tunisie face au Covid-19

La Tunisie face au Covid-19

Face aux conséquences de cette pandémie, le ministère de la santé a donné son autorisation aux industries du textile pour la fabrication des masques de protection à usage non médical dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

Les industries sont demandées de soumettre leurs prototypes à des tests réalisés par des laboratoires du centre technique du textile (CETTEX) pour ensuite être approuvés avant leur distribution.

Tandis que les étudiants de l’école nationale d’ingénieurs de Sousse (ENISO) ont fabriqué à leur tour des masques de protection imprimés en 3D destinés aux équipes médicales de l’hôpital Farhat Hached de Sousse. 


Leur association avec les étudiants de la faculté de médecine de Sousse a eu pour but le lancement d’une machine d’oxygénothérapie fabriqué avec l’assistance de médecins et de professeurs qui ont pu encadrer les étudiants et les guider. 

D’une autre part le ministère de l’intérieur Tunisien fait circuler depuis quelques jours dans les rues de Tunis un robot policier, construit localement, qui appelle la population à respecter le confinement imposé depuis le 22 Mars afin de ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

La société Enova Robotics, établie dans la technopole SoftTech de Sousse, a développé le robot PGuard (pour Pearl Guard « perle des gardiens »), qui circule depuis Mars dans le Grand Tunis. 

Équipé d’un système alliant micro haut-parleurs et caméra, le tout piloté à distance, il peut diffuser des consignes de sécurité, contrôler la validité des autorisations de sortie et ainsi veiller au respect du confinement.

Enova Robotics a fait don d’un nombre non précisé de robots au ministère de l’intérieur.


-Hend Lasram

Copyright © 2020 ESPRO Junior Entreprise | Powered by ESPRO Junior Entreprise