NOUVEAUX FORMATS DE FICHIER POUR LES IMPRIMANTES 3D

NOUVEAUX FORMATS DE FICHIER POUR LES IMPRIMANTES 3D

Qu’est-ce qu’une impression 3D ?
L’impression 3D, ou la fabrication additive, est adoptée par les industries, les inventeurs et plusieurs autres secteurs y compris le secteur médical pour créer des formes complexes en utilisant des matériaux inédits. Cette technique consiste à superposer des couches jusqu’à l’obtention des formes identiques à celles décrites dans des fichiers.

Format STL :
Cette technologie a débuté par le format STL qui correspond au format le plus abondant dans le domaine 3D printing. En fait, il s’agit d’illustrer en 3D des surfaces géométriques en petits triangles dont chacun est caractérisé par une direction, des sommets et des coordonnées. Étant dépassé par rapport à d’autres formats tels que PLY et OBJ, le format STL a cédé le passage à un autre format nommé AMF « Additive Manufacturing File ». Les nouveaux formats :

Format AMF :
Ce dernier est non seulement facile à réaliser mais aussi clair et performant. D’ailleurs il est fondamentalement rétro compatible ce qui lui donne la capacité de convertir tous les fichiers STL existants. Déjà, il est adapté à l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Aussi est-il qualifié par sa description généralisée des objets, qui donne la capacité aux machines à une réalisation parfaite.

Format OBJ :
Le format OBJ est un format très répandu, exploité en tant qu’un type de format de partage par de nombreux logiciels. Ce dernier a été mis en œuvre par Wavefront Technologies. Et depuis le format OBJ est devenu parmi les formats les plus usuels.

Format PLY :
Le format PLY est généralement exploité pour digitaliser des objets scannés. Il a été développé par PoLYgon et il contient des fichiers en couleur 3D exportés par plusieurs modules de CAO 3D.